Si vous avez l'habitude de transporter votre couteau de poche partout avec vous, vous pouvez oublier de le retirer de votre poche avant de vous rendre à l'aéroport. Une fois au passage de sécurité, le passage avec le couteau étant interdit, il sera confisqué et jeté.

Quels objets tranchants sont autorisés dans l’avion ?

Généralement, les voyageurs peuvent prendre des couteaux de poche( des couteaux Suisses) dans leurs bagages en soute mais ils ne peuvent pas les apporter à bord de l'avion dans leurs bagages à main.

La seule exception concerne les couteaux à beurre en plastique ou à lame ronde, qui sont autorisés dans les bagages de cabine. De même des couteaux ne dépassant pas 6 cm peuvent être pris en cabine.

Quelle taille de couteau est admise ?

Selon la législation européenne en matière de contrôles aériens, il est possible d'embarquer à bord d'un avion avec un couteau dont la lame ne dépasse pas 6 cm.

Mes conseils pour le transport des couteaux en avion

Si vous pouvez anticiper

Pour éviter tout problème, l’idéal est d’anticiper, les deux choses que vous pouvez faire pour anticiper les problèmes au passage de la sécurité sont :

  • Placer tous les objets tranchants dans un bagage en soute

  • Consulter le site de votre compagnie aérienne

Si il est trop tard pour déposer votre couteau dans le bagage en soute

Si il est trop tard et que vous avez déjà déposé vos bagages en soute, tout n’est pas perdu, voici les options qu’il vous reste :

  • Trouver une personne ( en physique ) et demandez s'il existe une solution.
  • Si quelqu'un vous accompagne à l'aéroport, laissez-lui votre couteau.
  • Rapporter le couteau à votre voiture.
  • Envoyez votre couteau à l’adresse de votre choix par colis en trouvant le bureau de poste de l’aéroport ( exemple de bureau Pose à l’aéroport de Paris )
  • Demander à une personne du personnel de l’aéroport de vous rendre ce service, moyennant une petite contribution. ( Même si c’est risqué, la plupart des personnes sont honnêtes et enverrons le couteau selon vos directives.) Comme on dit, si on ne tente rien, on a rien.